L’efficacité d’une communication peut être évaluée par l’effet déclenché sur la personne qui la reçoit. Avez-vous parfois de bonnes intentions en émettant une idée ou une suggestion mais la réaction de votre interlocuteur vous surprend par la manière dont votre message est interprété ? Regrettez-vous l’automatisme d’une tirade, une critique,  un comportement – chez vous ou chez quelqu’un que vous cotoyez? Etes-vous parfois receveur d’une communication qui vous blesse ou vous opportune parce qu’elle transporte, d’après vous, un contenu ou une forme agressive?

La communication peut être un champ de mines où les personnes se battent ou se retranchent afin de se protéger. Elle peut aussi être un champ de fleurs, un espace de rencontre, de confiance et d’échange enrichissant. C’est une question de choix et de pratique, une posture qui se désintéresse d’avoir des gagnants et des perdants. Plutôt, le désir est de contribuer à une bienveillance partagée.

Durant cette formation, vous apprendrez les bases fondamentales de la communication non-violente, la méthode développée par Marshall Rosenberg, psychologue, médiateur et pédagogue. Vous obtiendrez une vue profonde des ressources insoupçonnées chez toute personne pour retourner un ressenti négatif en une chance de communication fructueuse interne (avec soi-même) et externe (avec autrui).

Particulièrement dans le domaine professionnel, vous développerez un éventail de vocabulaire,  réactions et manières d’aborder les situations et les personnes pour ancrer la bienveillance et le bien-être au travail.

Objectifs

A l’issue de cette formation, vous serez capable de:

  • Comprendre le déclenchement et le processus d’un comportement
  • Repérer la nature des émotions et des intentions dans la communication
  • Retourner une communication négative en une opportunité de relationnel positif
  • Apprécier les différents niveaux de motivation et pourquoi une bonne intention ne suffit pas
  • Etablir un dialogue bienveillant
  • Transformer une situation conflictuelle avec une communication non-violente.

Eléments d‘étude et d’application:

– La communication: entre l’intention et le résultat dans le relationnel ;

– La bienveillance: attitude constructive et désir de communiquer avec gentillesse, empathie et sincérité ;

– La non-violence: communication qui privilégie le dialogue et une conclusion gagnant-gagnant, particulièrement pour sortir d’un conflit.

JOUR 1

Matinée

  • Introduction des participants et besoins d’apprentissage individuels ;
  • Exercice de communication en binôme
  • Présentation sur les fondements de la communication (motivation, intention, codage, transfert, réception, décodage, retour) ;
  • Exercice en trinôme avec observateur : l’écouter active ;
  • Théorie et pratique des « quatre oreilles et des quatre langues » (Schulz von Thun) ;
  • Exercice pour distinguer entre la présence de bienveillance et l’absence de celle-ci ;
  • Travail en groupe : classification des schémas mentaux, des émotions et des comportements considérés comme bienveillants ;
  • Discussion sur l’adaptation de ce travail au monde professionnel.

Après-midi

  • Exemple, vidéo et étude de cas
  • Simulation : deux rôles et un conflit
  • Discussion sur les interférences et les causalités de cette situation ;
  • Présentation sur la Communication Non-Violente (CNV) selon M. Rosenberg et autres auteurs (T. d’Ansembourg, D. Servan-Schreiber) ;
  • La prise de conscience de ses propres sentiments et attentes vis-à-vis de l’autre ;
  • La prise de conscience des sentiments et attentes de l’autre vis-à-vis de nous ;
  • Favoriser et développer des liens authentiques.

JOUR 2

Matinée

  • Présentation ludique et théâtrale des métaphores de la CNV (le loup et la girafe) ;
  • Exercice d’application de cette métaphore ;
  • Exercice des « trois états » (l’enfant, l’adulte, le parent);
  • Théorie et pratique des « trois états »
    (E. Berne, l’analyse transactionnelle) ;
  • Révision théorique sur le tempérament, le caractère, les socio-styles et le développement psychologique individuel.

Après-midi

  • Exercices pratiques selon la demande des participants : simulation de situations réelles dans leur vie quotidienne au travail ;
  • Application des modèles et techniques présentées ;
  • Exercice final : Le traitement d’un conflit complexe (complication avec implication de tiers dans le conflit)
  • Leçons apprises de cet exercice :
    • élargir son champ de possibilité
    • dans cette zone, agir avec stratégie
    • préparer sa posture : authenticité, intérêt et bienveillance
    • préparer sa communication : émotions, pensées, paroles, langage du corps
  • Discussion
  • Clôture et remise des attestations.